Séance plénière du 14 juin 2019 / Keynote Session of June 14th, 2019

Anne Simon, CNRS, Paris, France : « Vivre dans les plis : zoopoétique des interstices urbains »

Modérateur/Chair : Jonathan Pollock, Université de Perpignan Via Domitia, France

Anne Simon, directrice CNRS, directrice du programme Animots, spécialiste de zoopoétique
CNRS Research Director, Head of the Animots program, zoopoetics expert

http://cral.ehess.fr/index.php?2343

« Vivre dans les plis : zoopoétique des interstices urbains »

Grouillants, rampants, répugnants, envahissants, insaisissables, résistants ou contaminants, les blattes, les rats et autre vermine qui peuplent les interstices de nos villes ont alimenté nombre de dystopies littéraires. Certains écrivains et écrivaines ont su pourtant percevoir dans les habitats de ces monstres merveilleux, limitrophes des nôtres voire intégrés à eux, tout comme dans leur énergie et leur profusion les modèles d’un art fondé sur l’intensité de la vie, l’étrangeté de la beauté, le passage des mondes. Ni sauvages ni familiers, mais constituant selon L’Insecte de Jules Michelet la matière première de nos cités et de nos palais, les minuscules, parce qu’ils échappent aux catégories occidentales majoritaires et mènent vers d’autres perspectives sur le monde, conduisent les écrivains à écrire la ville autrement : pourvus d’antennes et d’yeux à facettes.

“The Vermin Living in the Nooks and Crannies of our Cities: Zoopoetics of Urban Interstices”

Squirming, crawling, repulsive, invasive, elusive, resistant or infected, the cockroaches, rats and other vermin that inhabit the interstices of our cities have fueled many literary dystopias. Yet looking at these marvelous monsters’ habitats—bordering on ours or even blending with them—and looking at these critters’ energy and profusion, some writers have been able to perceive models of an art based on the intensity of life, on the strangeness of beauty, and on the crossing of worlds. Neither wild nor domesticated, these tiny lifeforms nevertheless form the raw material of our cities and palaces as in L’insecte, by Jules Michelet. Because they elude mainstream, Western categories and direct our attention toward new worldviews, these minute critters lead artists to different ways of writing the city–endowed with antennae and compound eyes.

Directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Anne Simon est rattachée au Centre de recherches sur les arts et le langage, où elle est responsable du programme de zoopoétique « Animots ». Son travail porte sur les « trafics » entre philosophie et création littéraire, ainsi que sur les questions du vivant et de l’animalité. Sur ces problématiques, elle a organisé un congrès, le 20th and 21st Century French and Francophone International Colloquium (San Francisco, 2011), et dirigé quatre numéros spéciaux : L’Esprit créateur (2011), Contemporary French and Francophone Studies (2012), Fixxion (2015), Revue des Sciences humaines (2017). Elle rédige actuellement un ouvrage sur les représentations de l’élevage industriel en littérature, et un essai de zoopoétique. Elle est aussi l’auteure de À leur corps défendant. Les femmes à l’épreuve du nouvel ordre moral (avec C. Détrez, Seuil, 2006) et de quatre essais sur Proust.

A research director at the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Anne Simon belongs to the Research Center on Art and Languages where she runs the zoopoetics program “Animots”. Her work focuses on the “trafficking” between philosophy and literary creation, as well as on issues related to the living world and animality. Pertaining to these subjects, she has organized the 20th and 21st Century French and Francophone International Colloquium (San Francisco, 2011), and edited four special issues: L’Esprit créateur (2011), Contemporary French and Francophone Studies (2012), Fixxion (2015), Revue des Sciences humaines (2017). She is currently writing a book on the representations of factory farming in literature, and an essay on zoopoetics. She is the author of À leur corps defendant/ Les femmes à l’épreuve du nouvel ordre moral (co-authored with C. Détrez, Seuil, 2006) and of four essays on Proust.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search