Parution de l’ouvrage Manifestations sensorielles des urbanités contemporaines

https://www.peterlang.com/view/title/68505

Manifestations sensorielles des urbanités contemporaines

Stéphanie Béligon et Rémi Digonnet (Dir.)

Comparatisme et Société n°39

Peter Lang 2020

La ville, comme la nature, produit de multiples paysages sensibles, que le citadin perçoit et exprime. Ce sont ces paysages – visuels, olfactifs, sonores, tactiles ou haptiques – que le présent ouvrage propose d’explorer, dans leurs dimensions sociologique, architecturale, historique et fictionnelle.

Les contributions réunies ici démontrent que si la ville et les perceptions sensorielles auxquelles elle donne lieu sont fragmentées et menacent l’intégrité du sujet-percevant, elles sont sans cesse reconstituées par les citadins, qui cherchent à se les réapproprier, individuellement et collectivement. Les articles de ce volume parcourent Londres, Manchester, Le Caire, Madrid ou Lodève à travers les documentaires rock, et les œuvres littéraires et cinématographiques de I. McEwan, R. Solé, A. Abdallah, F. Bon, J. Cercas ou des romanciers espagnols de la génération X. Ils explorent la perception des odeurs à Beijing, les enjeux et la méthode de la reconstitution sonore d’un Paris médiéval, la façon dont les touristes perçoivent Budapest ou encore les caractéristiques de l’accent stéphanois. Ils étudient la réappropriation de la ville par le tram, l’architecture-sensorium et par la reconstruction du quartier des anciennes usines Fiat.

Cette approche pluridisciplinaire met en évidence la richesse qu’offre la ville et l’étendue du champ d’investigation qu’elle constitue. C’est parce qu’elle est consubstantielle de l’individu et de son parcours que les enjeux qu’elle représente sont aussi nombreux qu’essentiels.

Introduction

Stéphanie Béligon et Rémi Digonnet

Première partie. La ville fragmentée

« Des mots se saisissent de la ville et l’amènent au visible » : L’écriture de la ville dans C’était toute une vie de François Bon

Aude Laferrière et Pierre Manen

“He’s poised on a hinge of perception, before the drop”: Ville et sensation(s) dans Saturday de Ian McEwan (2003)

Elsa Cavalié

La condition urbaine dans le Realismo Sucio de la Generación X en Espagne

Magali Vion

Perception(s) urbaine(s) et construction individuelle dans la Gérone de Las leyes de la frontera de J. Cercas (2012)

Emmanuelle Souvignet

Sensations et mémoire du Caire européen : Une soirée au Caire de Robert Solé et Héliopolis film d’Ahmad Abdallah

Salma Mobarak

La perception des odeurs à Beijing ou le paradigme de la distance et de la distinction

Lou Sompairac

Deuxième partie. La ville reconstituée

Bruisser, carillonner, tintinnabuler, retentir, bourdonner, mugir… Comment sonnaient nos villes d’antan ?

Mylène Pardoen

Saint-Étienne : accent, perceptions, représentations

Olivier Glain

Sentir la ville : Budapest au prisme de ses métaphores

Zoltán Kövecses

« Construction biographique » de la ville dans les documentaires rock

Charles Bonnot

Troisième partie. La ville réappropriée

Arakawa & Gins : L’architecture-sensorium ou comment bien tomber

Marie Dominique Garnier

« Communs » sensibles et sensibilités en commun dans l’espace public

Silvana Segapeli

Aménager la ville par les sens : l’exemple des projets art/tram

Belinda Redondo

Notice sur les auteurs

Index des notions

Index des auteurs



Citer ce billet
Bénédicte Meillon (2020, 3 février). Parution de l’ouvrage Manifestations sensorielles des urbanités contemporaines. Écopoétique. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o0z3

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search