Appel à Communications – Symposium PerceptiO : 17-20 novembre 2021, Université de Strasbourg

PerceptiO
La perception et le vivant
Perception and the living
IdEx Symposium 2021
17-20 novembre

Université de Strasbourg, France
UR 1339 LiLPa – Linguistique, Langues et Parole
Université de Haute-Alsace, France
UR 4363 ILLE – Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes

L’Université de Strasbourg (France), à travers l’UR 1339 LiLPa (Linguistique, Langues et Parole) ainsi que la Chaire des Sciences du langage de l’USIAS (Université de Strasbourg, Institut d’Études Avancées), et l’Université de Haute-Alsace (France), à travers l’UR 4363 ILLE (Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes), accueilleront en Alsace le symposium « PerceptiO : la perception et le vivant/perception and the living » du 17 au 20 novembre 2021.

Présidé par le duo universitaire alsacien, le comité d’organisation international de la manifestation comptera également dans ses rangs (dans l’ordre alphabétique des pays) : l’Institut de Recherche en Sciences et Technologies du Langage – IRSTL de l’Université de Mons (Belgique), l’Hôpital First People de Chengdu, l’Hôpital First People de Zigong et l’Université médicale de Binzhou (Chine), le Département des langues, littératures et cultures modernes et classiques de l’Université du Kentucky (États-Unis d’Amérique), la Chaire de langue française de l’Université d’Opole (Pologne), l’Université Assane Seck de Ziguinchor (Sénégal) et le Département d’études romanes de l’Université Matej Bel de Banská Bystrica, le Laboratoire LICoLab – Language, Information and Communication Laboratory et le Département d’études britanniques et américaines de la Faculté des arts de l’Université Pavol Jozef Šafárik de Košice (Slovaquie).

Argumentaire

La rencontre, qui réunira des spécialistes de tous horizons (tant en termes de continents que de domaines de spécialité), sera consacrée à la perception et au vivant, thème qu’il s’agira d’aborder sous ses diverses coutures disciplinaires, qu’elles relèvent de la classification communément admise depuis le XXe siècle des Sciences (formelles, physiques, de la vie, sociales) ou de celle des Arts (architecture, sculpture, arts visuels, musique, littéature, arts de la scène, cinéma).

L’objectif général du congrès sera ainsi de s’interroger sur la question de savoir comment le (monde du) vivant prend en charge les perceptions, tant en termes d’appréhension, de ressenti, de compréhension, d’analyse, de construction, de profilage, de transmission que de réception, pour tenter de rendre plus nets les contours encore flous de la notion même de perception et des phénomènes afférents, d’en approfondir l’étude des propriétés et/ou spécificités connues voire d’en mettre au jour de nouvelles. De manière plus spécifique, il s’agira notamment, à partir de l’observation de la façon dont elles s’inscrivent dans le (monde du) vivant, de faire ressortir la dualité des ontologies de la perception (sensorielle vs intellectuelle).

Dans la pratique, on interrogera, en partant du (monde du) vivant, notamment les matrices, les moules, les cadres, les actants, les circonstants, les tenants ou les aboutissants de la perception à travers, de préférence, les approches inter, trans, multi, pluri ou intradisciplinaires – même si l’approche mono ou unidisciplinaire n’est pas exclue. Précisons que tous les types de langages, naturels comme artificiels, pourront être pris comme base empirique et que, quelle que soit l’approche envisagée, les démarches expérimentales et/ou cliniques seront très appréciées, ainsi que les démarches contrastives.

À cet effet, qu’elles soient théoriques ou appliquées, systématiques ou expérimentales, contextuelles ou indépendantes, synchroniques ou diachroniques, prescriptives, descriptives ou programmatiques, intra ou interdisciplinaires, les propositions de communication ainsi sollicitées s’inscriront au moins dans un binôme de disciplines issues des Sciences et/ou des Arts, comme par exemple : mathématique-linguistique, peinture-musique, biologie-anthropologie, médecine-linguistique, anthropologie-musique, physique-peinture, sociologie-linguistique, philosophie-mathématique, psychologie-anthropologie, informatique-linguistique, …

S’agissant du classement officiel des domaines disciplinaires du Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (HCERES), le symposium invite l’ensemble des disciplines : Mathématiques, Physique, Sciences de la terre et de l’univers, Chimie, Sciences pour l’ingénieur, Sciences et technologies de l’information et de la communication, Biologie, Santé, Agronomie, écologie, environnement, Marchés et organisations, Normes, institutions et comportements sociaux, Espace, environnement et sociétés, Esprit humain, langage, éducation, Langues, textes, arts et cultures, Mondes anciens et contemporains.

Conférences plénières confirmées (d’autres invitations sont en cours)

– M. le Professeur Alain Berthoz (Collège de France, Chaire de physiologie de la perception et de l’action)
– M. le Professeur Luc Fraisse (Institut universitaire de France & Université de Strasbourg)
– Mme le Directeur de recherche Anne Giersche (Université de Strasbourg & Inserm – Neuropsychologie cognitive, physiopathologie de la schizophrénie)
– M. le Professeur Bernard Harmegnies (IRSTL – Institut de Recherche en Sciences et Technologies du Langage, Université de Mons)
– Mme le Professeur Karine Lacombe (Sorbonne Université, Inserm, Service des maladies infectieuses et tropicales, Hôpital St Antoine, Paris)
– M. le Professeur David Poeppel (Department of Neuroscience, Max-Planck-Institute Frankfurt & New York University)
– M. le Professeur Jean-Pierre Sauvage (Université de Strasbourg, Chaire de topologie chimique et machines moléculaires)
– M. le Directeur de recherche Jean-Luc Schwartz (GIPSA-Lab, Département parole et cognition, Université Grenoble-Alpes)

Renseignements pratiques

Les propositions de communication, établies à partir du canevas PropCom ci-dessous (Annexe n° 1), seront envoyées simultanément à Fabrice Marsac (f.marsac@unistra.fr) et Rudolph Sock (sock@unistra.fr) avant le 31 mars 2021 (indiquer « Symposium PerceptiO 2021 » comme objet).

Les notifications d’acceptation ou de refus des propositions de communication seront transmises aux auteurs au plus tard le 30 avril 2021, et un premier programme provisoire de la manifestation suivra aux alentours du 15 mai.

Le jour-j, les communications orales, organisées autour des conférences plénières, ne dépasseront pas 15 minutes de temps de parole (auxquelles s’ajouteront 5 minutes pour les questions). Des sessions affichées (posters), dont l’importance est scientifiquement équivalente aux communications orales, seront également assurées. La langue de présentation sera indifféremment le français ou l’anglais.

Ultérieurement, les contributions écrites retenues par le comité scientifique feront l’objet d’une publication, normalement dans le courant de l’année civile 2023, comme volume(s)/tome(s) thématique(s) ou varia de revue(s) internationale(s).

Les frais d’inscription (de 150 € pour les permanents et de 50 € pour les doctorant(e)s) comprennent le dîner de gala du deuxième jour (jeudi 18), les traditionnelles activités paracolloquantes (dont la visite guidée de la magnifique Strasbourg et de ses principaux attraits culturels et touristiques, y compris les Institutions européennes) ainsi que l’édition des contributions. Les frais de logement et autres frais de restauration restent exclusivement à la charge des participants.

La rencontre siègera à l’Université de Strasbourg (Accueil – Université de Strasbourg (unistra.fr)) et à la Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme, Alsace – MISHA (Maison des Sciences de l’Homme – Alsace (MISHA)).

Naturellement, en fonction de la réalité de la situation sanitaire en novembre 2021, le symposium se tiendra en présentiel ou sera partiellement/complètement dématérialisé.

Comité scientifique

Actuellement en cours de constitution, le comité scientifique de PerceptiO 2021 sera à la fois chargé de l’évaluation scientifique des propositions de communication, conduite, comme à l’accoutumée, à double insu par les pairs, et de celle, ultérieure, des contributions écrites, également conduite à double insu par les pairs, en vue de leur publication dans le courant de l’année civile 2023.

Comité d’organisation

– UR 1339 LiLPa – Linguistique, Langues et Parole (Université de Strasbourg, France)
– Chaire des Sciences du langage de l’USIAS (Université de Strasbourg, Institut d’Études Avancées, France)
– UR 4363 ILLE – Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes (Université de Haute-Alsace, France)
– Institut de Recherche en Sciences et Technologies du Langage – IRSTL de l’Université de Mons (Belgique)
– Hôpital First People de Chengdu (Chine)
– Hôpital First People de Zigong (Chine)
– Université médicale de Binzhou (Chine)
– Département des langues, littératures et cultures modernes et classiques de l’Université du Kentucky (États-Unis d’Amérique)
– Université Assane Seck de Ziguinchor (Sénégal)
– Chaire de langue française de l’Université d’Opole (Pologne)
– Département d’études romanes de l’Université Matej Bel de Banská Bystrica (Slovaquie)
– Laboratoire LICoLab – Language, Information and Communication Laboratory & Département d’études britanniques et américaines de la Faculté des arts de l’Université Pavol Jozef Šafárik de Košice (Slovaquie)

Rappel des dates clés

– Envoi des propositions de communication : 31 mars 2021 (date butoir)
– Envoi des notifications d’acceptation ou de refus : 30 avril 2021 (date butoir)
– Publication du programme : vers le 15 mai 2021 (premier programme provisoire)
– Symposium : 17-20 novembre 2021
– Publication des contributions écrites retenues : courant 2023

Canevas PropCom (2 pages maximum)

1. Titre de la proposition de communication
2. Objet(s) d’étude, problématique
3. Objectif(s), cadre(s) théorique(s) et hypothèse(s) de recherche
4. Méthodologie
5. Résultats
6. Cinq mots ou expressions-clés
7. Indications bibliographiques
8. Nom, prénom et affiliation(s) académique(s) de l’/des auteur(s)
9. Adresse(s) électronique(s) de correspondance
10. Préciser s’il s’agit d’une recherche doctorale (le cas échéant, indiquer le nom du/des directeur(s) de thèse)

Pour le comité d’organisation international,

Fabrice Marsac et Rudolph Sock

Université de Strasbourg, France


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search