Le Murmure du Monde – Festival écopoétique du 9 au 13 juin 2021

L’homme inflige au vivant une « violence lente ». Les forêts perdent du terrain, le fond des océans s’asphyxie en silence, les bêtes meurent sans tambour. C’est l’histoire de la grenouille dans une casserole à feu doux, qui se retrouve bouillie avant de s’en rendre compte. Nos cauchemars de fin du monde, nos apocalypses en cinémascope ont du mal à rendre compte de ce désastre à bas bruit.

Sous le brouhaha de la pandémie qui occupe tous les écrans, ce tout nouveau festival voudrait faire entendre le murmure du monde. Il voudrait en amplifier les conversations à voix basse, les aveux, la rumeur têtue, les signaux de détresse, les refrains tristes ou tendres. Contre la torture lente et la mort incognito, il voudrait jouer la vie en douce — le bruit de l’herbe qui pousse, la poussière des jardins publics, le bulletin des oiseaux, la rumeur au loin des voitures, l’insecte qui mâche le bois, les doigts fins du vent épuçant les branches. Contre la pyrotechnie des scénarios catastrophe, jouer l’enchantement du monde d’à côté et la magie simple du vivant.

Jean-Christophe Cavallin
responsable du master écopoétique et création (Aix-Marseille)

MERCREDI 9 JUIN
10h-19h à Arrens
 : Culture(s) de montagne Marché du livre et des saveurs, spectacles
18h à Aucun : pièce de théâtre au Tiers-Lieu – Abîme-traversées

JEUDI 10 JUIN
10h30 au Col des Bordères : Dialogue zoopoétique
15h à Cauterets, à la médiathèque : rencontre avec Emmanuelle Salasc Pagano
17h au Plan d’Aste
 : théâtre immersif en forêt

VENDREDI 11 JUIN
11h à Luz-St-Sauveur
 : Ces jeunes qui changent le monde P. Ducrozet et J. Cánepa
11h à Arras-en-Lavedan, à l’Abbadiale : Croire aux fées avec Violaine Bérot et J.-Ch. Cavallin
15h à Argelès-Gazost, à la médiathèque : rencontre avec Laurine Roux
16h à Marsous, déchetterie : La puissance du déni, performance poétique, L. Taïeb et P. Vinclair
18h à Tarbes
, à la médiathèque Louis Aragon : rencontre avec Violaine Bérot
19h au Kairn : concert d’inauguration par Choc Gazl en partenariat avec Jazz Pyr’

SAMEDI 12 JUIN
9h au Col des Bordères
 : Histoires du vivant, atelier d’écriture avec P. Ducrozet et J. Cánepa
Au Kairn, tables rondes :
11h Paysages souterrains Emmanuelle Salasc Pagano et Violaine Bérot
15h La migration face aux éléments Camille Schmoll et Raphaël Krafft, partenariat avec 3A
17h30 à Arras-en-Lavedan : concert-lecture sur les sentiers
20h30 au Kairn : Concert de clôture avec le Quintet Jazz du Baron Perché, avec Impact

Télécharger le programme du festival 2021


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search