Archéologie du paysage sonore dans le Paris du 18e siècle – Présentation du projet Bretez – Mylène Pardoen – Jeudi 10 mars 12h

Dans le cadre du rendez-vous convivial des Midis de Géotéca, Mylène Pardoen  présentera son travail de recherche et reconstitution des ambiances sonores du Paris du 18e siècles, adossé à la reconstitution du plan Bretez en 3 dimensions. Ce projet transversal mêle sciences humaines et sociales et sciences de l’ingénieur et s’inscrit dans une approche sensorielle de l’étude des sources historiques.

La présentation aura lieu à distance ce jeudi entre 12h et 13h.  Pour  y assister, envoyer un mail à geoteca@univ-paris-diderot.fr.

Le projet Bretez est un projet de coopération scientifique ambitieux et novateur conjuguant les sciences humaines et les sciences de l’ingénieur (Humanités numériques).  Il a pour objectif la valorisation du patrimoine par sa restitution numérique tridimensionnelle et sonore spatialisée. Il tire son nom du plan de Paris dessiné et gravé sous les ordres de Michel-Etienne Turgot, prévôt des marchands, commencé en 1734, achevé de graver en 1739 ; levé et dessiné par Louis Bretez, sur lequel s’appuie la reconstitution des environnements en 3 dimensions. Interrogeant la perception sensorielle du fait urbain à une époque ancienne, ce projet participe des nouvelles tendances de la recherche aussi bien en histoire qu’en musicologie, géographie et sociologie qui replacent bruits et sons dans leurs contextes spatiaux et temporels.

Le projet Bretez innove en suscitant d’étroites collaborations entre les sciences humaines et sociales et celles de l’ingénieur afin de proposer une expérience historique originale et scientifiquement fondée. L’une des innovations la plus perceptible porte sur une nouvelle approche de la restitution du passé en combinant les trois dimensions de l’espace avec une dimension sonore qui rend le passé disponible et tangible pour un très large public.  La conception originale (plateforme générique pour la génération procédurale de villes virtuelles, tant sonore que visuelle) permet de s’affranchir des contraintes technologiques liées à la diversité des supports et à leur obsolescence.

La vidéo immersive : https://www.youtube.com/watch?v=GYG-cx82wIQ

Mylène Pardoen est Archéologue-Musicologue, chercheure à la MSH-LSE/UAR 2000/CNRS (Maison des sciences de l’homme de Lyon Sain-Etienne). Elle coordonne le projet Bretez (labellisé IMU), une reconstitution immersive de l’atmosphère sonore de Paris au 18e siècle. Elle est également membre du studio IMU Expériences sensibles & recherche urbaine et partenaire académique du projet IMU « SOUNDCITYVE – Archéologie du paysage sonore : pour une restitution Sensible des Sons d’hier dans la Ville de Lyon «  (AAP IMU 2017).
Actuellement experte scientifique sur le chantier de Notre-Dame, Mylène Pardoën et son équipe élaborent un modèle informatique sonore afin d’aider les architectes à prendre les bonnes décisions pour la reconstruction des voûtes de la cathédrale.

Vous pourrez assister à la présentation dans la salle 706 du bâtiment Olympe de Gouges et à distance. Inscrivez-vous en nous écrivant ici avant le 10 mars à midi; le lien direct sera envoyé aux inscrit·e·s le jour de la présentation.



Citer ce billet
Bénédicte Meillon (2022, 9 mars). Archéologie du paysage sonore dans le Paris du 18e siècle – Présentation du projet Bretez – Mylène Pardoen – Jeudi 10 mars 12h. Écopoétique. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o17w

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search