Projection-débat du documentaire The Blinding Sea, 7 avril 2022, 18h-21h, Université Paris Cité Amphi Buffon, 15 Rue Hélène Brion, 75013 Paris

Inscription gratuite : https://culture.u-paris.fr/actualites/blinding-sea-de-george-tombs

 The Blinding Sea est un long métrage documentaire d’une durée de 108 minutes, retraçant la vie et la carrière de l’explorateur polaire norvégien Roald Amundsen, qui fut le premier à naviguer le Passage du Nord-Ouest entre 1903 et 1905.

Le film explore les espaces polaires et maritimes, enregistre les traditions orales des Inuits et évoque des états de santé psychologiques et physiques. Il suit le parcours d’Amundsen et d’un certain nombre de ses collaborateurs et rivaux et s’inspire des traditions orales racontées dans les familles de ces explorateurs, de même que celles de descendants des Inuits de l’Arctique canadien et des Tchouktches de Sibérie qu’Amundsen connaissait le mieux à son époque.

Basé sur des recherches rigoureuses, The Blinding Sea met l’accent sur le rôle joué par la culture, la santé et la nutrition dans l’exploration polaire voilà un siècle. Le film offre un aperçu complètement nouveau de la vie et la carrière de Roald Amundsen, et surtout de l’importance pour lui de changer de paradigme, laissant de côté des théories spéculatives d’Europe pour adopter le savoir ancestral et pratique des Inuits canadiens.

The Blinding Sea a été primé à plusieurs reprises : Prix du meilleur long-métrage documentaire (Toronto Independent Film Festival, 2020) et Prix du meilleur long-métrage documentaire international (New York Independent Cinema Awards, 2021)

 La projection sera suivie d’un débat sur le devenir de l’Arctique et des peuples inuit.

 Modératrice

Laurence CROS, maitre de conférences en études canadiennes, Université Paris Cité, LARCA UMR 8225

 Intervenants

George TOMBS, réalisateur de The Blinding Sea, cinéaste et historien

Claire ALIX, maître de conférences en histoire et archéologie, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, directrice de l’UMR 8096 ArchAm (Archéologie des Amériques)

Béatrice COLLIGNON, professeur de géographie culturelle, Université Bordeaux-Montaigne, directrice de l’UMR 5319 Passages (Reconfiguration des spatialités, et changements globaux)

Organisation

Laboratoire de recherche sur les cultures anglophones (LARCA UMR 8225)

Pôle culture, Université Paris Cité

Avec le soutien de

Centre culturel canadien, Ambassade du Canada à Paris

Association française d’études canadiennes


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search