Epistémocritique (n°21)- “Crises: climat et critique”

Parution du n°21 d’ Épistémocritique: “Crises: climat et critique” (Pierre-Louis Patoine, Sarah Bouttier, Theo Mantion, Sarah Montin) : https://epistemocritique.org/crises-climat-et-critique-table-des-matieres-et-introduction/

On dit souvent que notre époque est placée sous le signe de la crise : crises sanitaire, économique, sociale, épistémique mais aussi (et surtout) écologique et climatique. À ces deux dernières correspondrait une « crise de l’imagination », identifiée dès 1995 par Lawrence Buell. Crise irrésolue qui, deux décennies plus tard, préoccupe toujours l’écrivain Amitav Gosh (2016) : « the climate crisis is a crisis of culture, thus of the imagination ». Nous n’arriverions toujours pas à nous figurer, à penser, à rendre sensible la catastrophe en cours, dont les échelles biologique, géologique, planétaire nous confondent.

Face à ce prolongement des situations de crise, ce numéro d’Épistémocritique nous invite à remettre en question – ou en tout cas à compliquer – l’usage même de ce terme, qui par définition, désigne une situation passagère, vouée à se résoudre.

Tables des matières

Crises : climat et critique, une introduction – Sarah Bouttier, Theo Mantion, Sarah Montin et Pierre-Louis Patoine

La critique saisie par les crises climatique et écologiques : l’écocritique comme remède, comme modèle, comme arme – Julie Sermon

Faire une littérature environnementale. Le pragmatisme à l’essai – Jonathan Hope

Géopoétique de la catastrophe. The Book of the Dead de Muriel Rukeyser – Elvina LePoul

Vivid Entanglements: Materializing Climate Crisis in Mainstream Poetry – Sarah Montin

“Infamy in the Air”: Toxic Climate, Racial Atmospherics, and the Politics of Contagion in the Literature of the Nineteenth-Century United States – Thomas Constantinesco

A Martial Meteorology: Carceral Ecology in Jesmyn Ward’s Sing, Unburied, Sing – Savannah DiGregorio

Du “Storm Cloud” à Vertigo Sea. L’art britannique au prisme de l’“angloseen” – Charlotte Gould et Sophie Mesplède

Jonathan Franzen: His Bird Solution – Béatrice Pire

William Golding, Gaia, and the Crisis Ecology of Lord of the Flies – Theo Mantion

« Quelque chose qui flotte, qui bouge… qui grouille… » Some Flows of the Formless in Late Anthropocene Fiction – Terry Harpold

Rewriting the Unthinkable: (In)Visibility and the Nuclear Sublime in Gerald Vizenor’s Hiroshima Bugi: Atomu 57 (2003) and Lindsey A. Freeman’s This Atom Bomb in Me (2019) – David Lombard



Citer ce billet
Bénédicte Meillon (2023, 14 février). Epistémocritique (n°21)- “Crises: climat et critique” Écopoétique. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o1bc

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search